Le Projet

Périmètre général

Portée par Grenoble-Alpes Métropole, l'opération "Portes du Vercors" concerne l'aménagement d'un éco-territoire mixte (logements, commerces, activités économiques, loisirs) sur environ 100 hectares compris entre le Drac et le pied du massif du Vercors, entre les communes de Fontaine et Sassenage.

Le projet Portes du Vercors porte sur l'aménagement :

  • De logements
  • De locaux à vocation économique
  • De commerces, des bureaux
  • De loisirs et d'espaces verts qualitatifs

 

Transport par câble

Le projet intègre également un volet "transport par câble" entre les deux versants de l'Isère.

 

 

Labellisé ÉcoCité

Labellisé ÉcoCité, le projet Portes du Vercors a également obtenu l'un des deux "Repère d'Or" au "Grand prix d'aménagement : comment mieux bâtir en terrains inondables constructibles" organisé par le Ministère de l'Environnement et de la Mer.

 

Le programme d’aménagement a été défini sur un périmètre de 96 ha

Le programme d’aménagement a été défini sur un périmètre de 96 ha permettant la réalisation de logements et de locaux d’activité, complétés par les équipements publics nécessaires.  La ZAC des Portes du Vercors a ainsi été créée sur un périmètre total de 96 ha en date du 20 décembre 2013 par délibération de Grenoble - Alpes Métropole. Cette création s’est appuyée sur une première étude d’impact ayant fait l’objet d’un avis de l’autorité environnementale le 27 septembre 2013.

L’évolution de la règlementation en matière de prise en compte des risques d’inondation

L’évolution de la règlementation en matière de prise en compte des risques d’inondation liée aux ruptures de digues du Drac, a ensuite conduit à adapter à plusieurs reprises le périmètre de cette opération d’aménagement. Dans un premier temps, la connaissance de l’aléa inondation décrit dans les études du TRI Grenoble Voiron (Territoires à Risques Importants d’inondation) a conduit à définir un 1er périmètre opérationnel d’une superficie de 30,85 ha, et a concevoir un schéma hydraulique tenant compte du risque inondation et de la nécessité de transparence hydraulique. Le projet s’appuyait ainsi sur une valorisation du fonctionnement hydraulique de la petite Saône avec mise à l’air libre à l’amont et élargissement de son lit à l’aval, la mise en place d’une trame verte et bleue à forte plus-value écologique, et la création d’une noue entre la petite Saône et la grande Saône. Le programme d’aménagement de cette première phase opérationnelle était de l’ordre de 1 500 à 1 600 logements, et de 20 000 m² à 30 000 m² de Surface de Plancher d’activités, complété par les équipements publics nécessaires. Cette première phase des Portes du Vercors a fait l’objet d’une demande d’autorisation au titre des autorisations loi sur l’eau et espèces protégées, et a donné lieu à une enquête publique du 2 mai au 3 juin 2017.

Les conclusions de l’enquête publique de 2017 ont conduit à revoir le projet

Fin 2019, la Métropole et les élus locaux ont décidé de réaliser progressivement la phase 1 du projet en commençant sur un périmètre restreint exclusivement sur la commune de Fontaine. En effet, les difficultés foncières et environnementales rencontrées sur la phase 1 dans sa globalité n’ont pas d’impacts sur ce nouveau périmètre opérationnel, d’une superficie de 10,4 ha. cette première tranche opérationnelle permettrait de commencer la construction d’environ 550 logements et 9 000 m² d’activités (Pole de Commerces et de Loisirs) associés aux équipements publics nécessaires sur la commune de Fontaine.

 

ZAC / Phases / Tranches opérationnelles :

de quoi parle-t-on ?

Carte 1

Carte 2

ZAC : Ce terme fait référence au périmètre global d’étude du projet. Une ZAC (zone d’aménagement concertée) est une procédure issue du code de l’urbanisme qui vise à permettre une opération publique (portée par une collectivité). Cette procédure a pour but de réaliser ou de faire réaliser l’aménagement et l’équipement des terrains à bâtir en vue de les céder ou de les concéder ultérieurement à des utilisateurs publics ou privés.

Phases : dans le cadre du projet des Portes du Vercors, les phases 1, 2 et 3 correspondent à 3 périmètres délimités pour permettre l’avancée des études dans le temps. La phase 1 (en saumon sur la carte 1 et en vert sur la carte 2) est la première phase à l’étude. Pour autant, celle-ci ne se réalisera pas en un bloc et les aménagements et constructions se feront par « tranche ». La carte 2 montre le découpage des deux autres phases du projet :

  • Une phase 2 qui sera mise à l’étude ultérieurement, sur un horizon à 2030
  • Une phase 3 qui a été retirée du projet et réservée pour des fonctions naturelles et agricoles.

Tranches : dans le cadre du projet des Portes du Vercors, les tranches sont des périmètres opérationnels sur lesquels sont définis une programmation des aménagements, constructions et équipements prévus. Une tranche est souvent délimitée en fonction des acquisitions foncières qui ont pu être réalisées par la collectivité. La première tranche opérationnelle du projet des Portes du Vercors est celle située au Nord de la place de la Poya, entre le Géant Casino et la rue du colonel Manhes. Elle inclut les anciens terrains SAMAT et BUT.

Les grandes orientations pour la phase 1

Les grandes orientations pour la phase 1 Création d’espaces publics qualitatifs dont l’allée métropolitaine, axe structurant du projet.

  • Création d’une balade paysagère entre le Parc de la Poya et l’Ovalie.
  • Construction de 100 à 150 logements par an sur Fontaine.
  • Réalisation du transport par câble.
  • Création du pôle de loisirs et de commerces (cinéma, restaurants, commerces…).
  • Valorisation de la petite Saône et de sa biodiversité en lien avec le projet Mikado.

 

Cette première phase démarre sur Fontaine et avancera progressivement sur Sassenage. Les premiers aménagements offriront rapidement une nouvelle qualité de vie à ses habitants. Le quartier bénéficiera d’une image renouvelée et d’une plus forte attractivité.

 

Les Portes du Vercors bénéficieront d’espaces publics d’ampleur, permettant de répondre aux besoins de mobilité et d’améliorer la qualité de vie. Les espaces publics s’adapteront au contexte environnant : parfois tournés vers la nature ou parfois vers l’urbain. De larges allées, parcs et places seront prévus pour permettre la rencontre des futurs habitants et usagers et favoriser le bien vivre ensemble.

 

CONTACTEZ-NOUS

Service Participation Citoyenne

3, rue Malakoff

38031 Grenoble Cedex

Page d'accueil

Actualités

Le projet

Médiathèque